Imbroglio autour des contrats de bonne pratique

Les médecins thermaux ne veulent pas être pénalisés  Abonné

Publié le 07/01/2013
1357525051399847_IMG_96411_HR.jpg

1357525051399847_IMG_96411_HR.jpg

C’EST UN NOUVEL ÉPISODE du feuilleton des contrats de bonne pratique (CBP) des médecins thermaux, supprimés pour l’instant sans solution alternative (en attendant une modification de nomenclature et un éventuel avenant conventionnel). De quoi s’agit-il ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte