Guérilla tarifaire

Les généralistes frondeurs de Romillé sanctionnés  Abonné

Par
Publié le 09/05/2017

La directrice de la caisse primaire d'assurance-maladie (CPAM) d’Ille-et-Vilaine a infligé quatre mois de suspension de prise en charge des cotisations sociales aux quatre médecins généralistes frondeurs de Romillé qui appliquaient le C à 25 euros depuis février 2016, avant l'augmentation officielle du tarif de la consultation, le 1er mai 2017.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte