Les généralistes, actifs dans le dépistage des cancers, ne se sentent pas assez valorisés dans leurs missions

Par
Dr Irène Drogou -
Publié le 29/11/2018

Les médecins généralistes (MG) s'impliquent activement dans le dépistage et la prévention des cancers, mais se sentent insuffisamment valorisés. C'est ce que révèle une enquête menée à l'occasion des Rencontres de la cancérologie française (RCFr)* par nos confrères du magazine « le Généraliste » en partenariat avec le Collège de la médecine générale.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?