Les diplômes étrangers au secours d’une démographie vacillante  Abonné

Publié le 06/06/2013

« Si la France n’a jamais recensé autant de médecins inscrits, c’est essentiellement dû à la progression du nombre de retraités actifs, et à l’arrivée de médecins à diplôme européen et extra-européen », indique l’Ordre. Effectivement, 21 111 médecins à diplôme étranger étaient inscrits au tableau au 1er janvier 2013, soit près de 8 % du nombre total de médecins en activité régulière.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte