Santé morte en Bretagne

Les cabinets libéraux du Nord-Finistère fermés pendant deux jours  Abonné

Par
Publié le 02/07/2015

Très en pointe dans la mobilisation contre la loi de santé, la Bretagne se prépare à deux nouvelles journées « santé morte », aujourd’hui et demain. Les collectifs pour l’organisation et la défense du territoire de santé (CODTS) des pays d’Iroise et des Abers prévoient des fermetures massives des cabinets libéraux.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte