Statut du médecin remplaçant

Le SML défend ses « médecins volants »

Publié le 05/10/2009
- Mis à jour le 05/10/2009

Le Conseil national de l’Ordre des médecins (CNOM) a proposé de mettre en place un statut du médecin remplaçant, dans le cadre de ses propositions visant à enrayer le déclin démographique médical. Le Syndicat des Médecins Libéraux (SML) « se réjouit de la prise en compte par le CNOM de la proposition du SML visant à faire des médecins remplaçants, et des médecins retraités actifs, des médecins à part entière ».

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?