« Le cabinet médical pourrait faire… relais colis »

Publié le 24/11/2018
- Mis à jour le 15/07/2019

Coup de gueule, avis d’expert, coup de cœur ou témoignage… La rédaction du « Quotidien » distingue chaque semaine un ou plusieurs commentaires, parmi les centaines postés au fil des jours par les lecteurs internautes.

La désertification de certaines régions de France n’est pas que médicale. Ce lecteur répond au problème avec ironie.

J'ai la solution : le cabinet médical pourrait faire dépôt de pain, le médecin vendre les timbres, enregistrer les dépôts de plainte (il sera armé à partir de 2025) et pour arrondir des fins de mois faire relais colis. Une petite supérette gérée par ses assistants de santé (il faut bien qu'ils servent à quelque chose) permettrait en outre de rendre service à la population vieillissante. Pas besoin d'école ou de collège, la moyenne d'âge dans nos compagnes étant supérieure à 60 ans, et puis pour se former il y a l'enseignement à distance.

Posté le 20 novembre 2018. Voir tous les commentaires sur le sujet : « Le cri des maires face aux déserts médicaux : “Je suis très inquiète, la situation va s'aggraver”, lance Isabelle Maincion (AMF) »


Source : lequotidiendumedecin.fr