La télémédecine, autre enjeu de négociation

Par
Christophe Gattuso -
Publié le 30/11/2016

Le développement de la télémédecine doit également faire l'objet d'un avenant conventionnel avant fin décembre.

Les syndicats souhaitent que les généralistes ne soient pas écartés de la rémunération des actes de téléexpertise. Ils réclament notamment que la transmission d'un médecin à un confrère du dossier d'une personne âgée lors de son entrée en EHPAD – avec suivi post-admission – donne lieu à rémunération. « 46 % des 175 000 patients qui entrent en EHPAD chaque année changent de médecin traitant », explique le Dr Leicher.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)