Pour améliorer gestes techniques et communication avec le patient

La simulation médicale en passe de devenir incontournable  Abonné

Publié le 14/10/2013

La France a vingt ans de retard sur les États-Unis, où la simulation en santé sert à former, évaluer et recertifier le corps médical. L’intérêt pédagogique, pourtant, n’est plus à démontrer : on mémorise mieux en mettant les mains dans le cambouis. Des plateformes de simulation, à Paris et en province, proposent des formations au succès grandissant où étudiants, internes, et médecins s’entraînent sur des malades immortels.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte