Hôpital : polémique autour des « OQOS »  Abonné

Publié le 27/01/2011

La Direction générale de l’offre de soins (DGOS), au ministère de la Santé, a provoqué la colère des fédérations hospitalières en proposant d’instaurer des tarifs dégressifs au-delà d’un certain volume d’activité. L’idée des OQOS - les objectifs quantifiés de l’offre de soins - n’est pas nouvelle. Prévu depuis des années, le mécanisme de sanction n’est guère appliqué dans les faits, notamment parce que les ARH n’avaient pas voulu affronter l’ire des établissements de santé trop gros producteurs de soins.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte