Demi-journée porte ouverte en anesthésie  Abonné

Publié le 25/11/2013

SOMBRER dans un coma thérapeutique n’est pas plus dangereux que de prendre l’avion. Voilà le message clé que martèleront les anesthésistes-réanimateurs, le 29 novembre, à de potentiels futurs patients désireux d’en savoir plus sur la discipline.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte