Coup de froid entre la FHP et les libéraux

Publié le 02/06/2009
- Mis à jour le 02/06/2009

La loi HPST a également crispé les relations entre les médecins libéraux et les cliniques privées, les premiers défendant leur liberté tarifaire, les secondes considérant que les dépassements d’honoraires les pénalisent. La dernière réunion du comité de liaison et d'action de l'hospitalisation privée (CLAHP), mi-mai, a été tendue. Il faut dire que la FHP (Fédération de l’hospitalisation privée) y a convié l’UCDF et le SYNGOF sans avoir prévenu les syndicats représentatifs habituellement présents. Une maladresse ressentie comme une provocation.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?