Apnées du sommeil chez l'enfant : inquiétudes des pédiatres et pneumologues libéraux  Abonné

Par
Marie Foult -
Publié le 13/02/2020
Deux syndicats alertent sur le durcissement des conditions de prise en charge de l'apnée du sommeil par pression positive continue (PPC) chez les enfants de 6 à 16 ans. Selon les pédiatres et les pneumologues, ces règles risquent d'allonger les délais d'attente.
Le traitement par PPC remboursé sous conditions

Le traitement par PPC remboursé sous conditions
Crédit photo : PHANIE

L'accès aux soins des enfants de moins de 16 ans ayant un syndrome d'apnées/hypopnées obstructives du sommeil (SAHOS, jusqu'à 5 % de prévalence) est-il menacé ?

C'est la crainte exprimée conjointement par le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) et le Syndicat de l'appareil respiratoire (SAR), qui alertent sur le risque d'une restriction dans la prise en charge de ces enfants – dont environ un millier sont traités chaque année par appareil de pression positive continue (PPC). 

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte