Éditorial

Affaires étrangères

Par
Jean Paillard -
Publié le 26/11/2018
Jean Paillard

Jean Paillard
Crédit photo : S. Toubon

C’est depuis des décennies un casse-tête pour les autorités de santé et comme un révélateur tant des dysfonctionnements du système de soins que de la mauvaise conscience de ses décideurs. De sursis en examens de validation, le sort des médecins à diplôme étranger n’en finit pas de se poser. La question est tout sauf marginale pour le paysage médical français, puisqu’on évalue à plus de 26 000 les praticiens en exercice qui ont effectué leurs études hors de l’Hexagone (dans ou hors UE).

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?