Les jeunes médecins peinent à s'installer en grande ruralité

Les maisons de santé, levier d'installation sous conditions  Abonné

Par
Loan Tranthimy -
Publié le 10/04/2020
Si l'implantation d'une maison de santé pluriprofessionnelle limite l'érosion de l'offre de soins libérale dans les territoires déficitaires, cette solution reste insuffisante pour les zones les plus rurales, toujours en mal de jeunes médecins, note une étude de l'IRDES.

Crédit photo : PHANIE

Les maisons de santé pluriprofessionnelles (MSP) sont-elles un bon levier pour favoriser l’installation des jeunes médecins généralistes dans les zones sous-dotées en offre de soins ? La réponse est clairement oui mais jusqu'à un certain point, selon une étude publiée par l’Institut de recherche et de documentation en économie de la santé (IRDES).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte