Moins de médecins engagés et d'inscriptions

Le DPC, autre victime de la crise sanitaire  Abonné

Par
Loan Tranthimy -
Publié le 07/07/2020
Le bilan de l'agence nationale du développement professionnel continu (ANDPC) pour le premier trimestre 2020 traduit une baisse du nombre de professionnels engagés en raison de la crise. L'inscription à des actions monoprofessionnelles reste privilégiée.

La crise du coronavirus n'a pas épargné le développement professionnel continu (DPC), révèle le bilan trimestriel de l'agence nationale du DPC. 

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte