Flou sur le forfait structure : un décret prolonge les certifications des LAP  Abonné

Par
Publié le 01/09/2020

Crédit photo : PHANIE

Disposer d'un logiciel d'aide à la prescription (LAP) certifié par la Haute autorité de santé (HAS) et compatible DMP est un item obligatoire à remplir pour les médecins s'ils veulent toucher le forfait structure. Cette certification est valable trois ans et renouvelable. Or, certains logiciels utilisés par les médecins qui devaient renouveler leur certification en 2020 « comme AlmaPro ou neuf autres logiciels, ne pouvaient pas le faire et risquaient de perdre leur certification cette année », assure la FMF.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte