EDITORIAL

Trop brillant pour être innocent  Abonné

Publié le 06/03/2014

Peine de mort pour un étudiant en médecine de la prestigieuse université de Shangai Fudan. Motif ? L’empoisonnement d’un condisciple, opération menée à bien en versant une substance létale dans un distributeur d’eau. Pour la justice : l’empoisonneur a commis un meurtre « par pure méchanceté »via un produit chimique toxique dérobé dans le laboratoire de l’hôpital où il était interne.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte