Stress aux ECNi 2018 : une chef de clinique sonde les jeunes

Par
Sophie Martos -
Publié le 22/06/2018

Le Dr Sarah Tebeka, chef de clinique de psychiatrie à l'hôpital Louis-Mourier (AP-HP), à Colombes, lance une enquête pour évaluer la gestion du stress par les candidats aux épreuves classantes nationales (ECNi 2018) dans les heures qui ont précédé les épreuves.

Ont-ils fait du sport ? Des exercices de relaxation ? Prennent-ils des traitements médicamenteux ? Des psychostimulants dans les 24 heures ou 2 heures avant les épreuves ? Pourquoi ? La date de publication résultats n'est pas encore précisée.


Source : lequotidiendumedecin.fr