Des Sciences humaines en santé

Pour donner « aux étudiants les moyens de se remettre en question »  Abonné

Par
Publié le 09/10/2017
fac strasbourg

fac strasbourg
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

« Un étudiant en médecine bien formé doit savoir que dans 20 ans, tout ce qu’il a appris aura complètement changé, et nous sommes là pour lui apprendre à se remettre en question », résume le Pr Christian Bonah qui, à la fois médecin et historien, préside le département d’Histoire des sciences de la vie et de la santé (DHVS) de la Faculté de médecine de Strasbourg.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte