Des séminaires pour dépasser le « tabou » de l’erreur médicale  Abonné

Publié le 09/10/2017

Hantise des médecins, mais aussi « tabou » marqué par la honte, l’erreur médicale peut être aussi destructrice pour le médecin qui la commet que pour le patient qui est victime.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte