Les étudiants en médecine consomment deux fois plus d'antidépresseurs en PACES qu'en deuxième année  Abonné

Par
Publié le 24/01/2020

Crédit photo : S. Toubon

Antidépresseurs, anxiolytiques, tabac et alcool. Les étudiants PACES et de seconde année de médecine adoptent des comportements addictifs pour faire face à leur cursus et réduire leur anxiété, rapporte une équipe française de psychiatres et de médecins de santé publique de l'université d'Aix-Marseille dans une étude publiée au sein du « Journal of affective disorders ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte