Le « matching » étudiant/poste, nouvelle martingale pour 2023 ?  Abonné

Par
Publié le 18/06/2018

Doyens, étudiants et spécialistes l'affirment : les ECN actuelles ont vécu et un système alternatif se dessine à court terme. 

Missionnés par le gouvernement après le fiasco des ECNi 2017, Quentin Hennion-Imbault, ex-vice président en charge des études médicales à l'ANEMF, et le Pr Jean-Luc Dubois-Randé, ex-président de la conférence des doyens, recommandent dans leur rapport définitif une refonte totale du second cycle des études médicales assortie de la suppression pure et simple des épreuves classantes nationales (ECNi) dès 2023.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte