Une discipline encore jeune

Le DES d'urgence est sur les rails

Par
Antoine Dalat -
Publié le 03/06/2019
DES

DES
Crédit photo : PHANIE

Deux ans après son démarrage, le DES de médecine d’urgence semble avoir atteint sa vitesse de croisière. « Pour l’instant, tout va bien puisqu’on a vu augmenter le nombre de postes d’internes. En 2018, nous avons eu 469 postes, soit 8 de plus qu’en 2017, indique la Pr Sandrine Charpentier, secrétaire du Collège national des universitaires de médecine d’urgence. En 2017, tous les postes ont été pourvus.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)