Une discipline encore jeune

Le DES d'urgence est sur les rails

Par Antoine Dalat
Publié le 03/06/2019
- Mis à jour le 15/07/2019
DES

DES
Crédit photo : PHANIE

Deux ans après son démarrage, le DES de médecine d’urgence semble avoir atteint sa vitesse de croisière. « Pour l’instant, tout va bien puisqu’on a vu augmenter le nombre de postes d’internes. En 2018, nous avons eu 469 postes, soit 8 de plus qu’en 2017, indique la Pr Sandrine Charpentier, secrétaire du Collège national des universitaires de médecine d’urgence. En 2017, tous les postes ont été pourvus.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?