Lycéens de 2018, médecins de demain

Jonathan Le Gras, depuis 2011, le virus de la médecine n'a pas quitté le jeune Normand

Par
Publié le 09/08/2018
legras

legras
Crédit photo : DR

Chevelure et monture de lunettes foncées, Jonathan qui a eu son bac avec mention « très bien», est le deuxième garçon de la petite bande caennaise, tous futurs carabins. Tels les trois mousquetaires (deux garçons et une fille), ils vont se serrer les coudes pour réussir, ensemble, l'épreuve de cette année passerelle. Jonathan a lui aussi un père prof de maths et sa mère, est auxiliaire de vie. Entre rigueur scientifique et ce qui dénote d'un « goût des autres », tous les ingrédients sont là pour que Jonathan, l'aîné des quatre enfants Le Gras, atteigne le but qu'il s'est fixé.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)