Cadences, horaires... une enquête révèle le vrai visage de l’internat  Abonné

Publié le 10/09/2012
1347326003369346_IMG_88785_HR.jpg

1347326003369346_IMG_88785_HR.jpg
Crédit photo : S TOUBON

Les clichés veulent que les internes soient pressurés, exploités par leur chef de service, trimant bien au-delà des 48 heures par semaine et flirtant parfois comme leurs aînés avec le burn-out.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte