Peut-on refuser de soigner un patient agressif ou insultant ?

Tolérance zéro pour les patients harceleurs en Grande-Bretagne  Abonné

Publié le 24/02/2020
En réponse au baromètre annuel du NHS sur les conditions de travail, le secrétaire d’État à la Santé britannique va renforcer les mesures de protection des soignants avec une possibilité de refus de soins – hors urgence - pour tous les patients ou accompagnants agressifs physiquement, verbalement ou proférant des remarques désobligeantes sur le sexe, l’âge, la religion, l’ethnie, l’orientation sexuelle ou un éventuel handicap d’un soignant.
Comme en France, c'est aux urgences que les personnels du NHS sont le plus souvent malmenés par des patients

Comme en France, c'est aux urgences que les personnels du NHS sont le plus souvent malmenés par des patients
Crédit photo : ALEX BARTEL/SPL/PHANIE

Alors que notre nouveau ministre de la Santé imagine mettre en place une grande enquête sur le malaise des soignants en France, il serait opportun de regarder ce qu’il se passe de l’autre côté de la Manche.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte