Au CHU de Lille, une cellule médico-psychologique pour les soignants

Par
Géraldine Langlois -
Publié le 07/04/2020
Des maraudes dans les services des patients contaminés

Des maraudes dans les services des patients contaminés
Crédit photo : Phanie

Le CHRU de Lille a ouvert une ligne de soutien téléphonique pour les praticiens et paramédicaux particulièrement exposés dans l'accueil des patients Covid-19 (services de réanimation, d’urgences/SAMU, des maladies infectieuses et du secteur post-urgence). Ce dispositif concerne également les professionnels de santé et les étudiants mobilisés en renfort des équipes. Accessible tous les jours de 8 h 30 à 21 heures, cette aide est assurée par six psychiatres, psychologues, infirmiers et internes en psychiatrie.

Ces professionnels de l'aide médico-psychologique d'urgence et de la prise en charge de la souffrance ou de la maladie psychique ont été briefés en amont sur les spécificités de la situation de crise à laquelle les soignants font face : propriétés de ce virus, nécessité de se réorganiser, conséquences du confinement, présence des enfants, etc. « Ils ont à leur disposition des documents produits par le centre national de ressources et de résilience [CN2R, coanimé par le CHU de Lille et l'AP-HP, NDLR], des ressources issues de nos échanges avec les autres hôpitaux ainsi que des articles scientifiques récents », précise la Dr Frédérique Warembourg, psychiatre et coordinatrice du centre régional du psychotrauma du CHU lillois.

Maraude dans les services

Originalité : des personnels de la cellule médico-psychologique du CHU assurent depuis quelques jours des maraudes dans les services où sont pris en charge les patients contaminés. « Nous contactons les chefs de service et les cadres de santé pour venir à un moment où cela ne désorganise pas le service et nous proposons notre aide. En allant dans les services, nous sommes identifiés, ajoute le Dr Warembourg. Nous voulons être proactifs. Les soignants, qui sont dans le feu de l'action et très engagés, ont parfois du mal à demander une aide psychologique. Pourtant, ils font face à une situation de crise sanitaire exceptionnelle, qui a la spécificité de durer longtemps. C'est tout à fait normal d'être stressé dans ces circonstances. Nous leur disons que s'ils sont inquiets ou voient quelqu'un d'inquiet, ils peuvent nous appeler. » Ils peuvent également, au besoin, bénéficier d'une téléconsultation psychiatrique via le site du CHU.

Les équipes médicales et paramédicales sont informées de l'existence de cette ligne d'écoute par des flyers, des affiches et par e-mail. Le numéro est également disponible pour les soignants des autres établissements de première ligne de la région. Selon le Dr Warembourg, le dispositif hospitalier lillois pourrait s'ouvrir aux professionnels de santé libéraux.

De notre correspondante Géraldine Langlois

Source : Le Quotidien du médecin