Vos logiciels et la nouvelle convention (suite) : les solutions autonomes

Publié le 02/12/2011

Pour les utilisateurs des solutions autonomes comme Intellio ou In’DI de CBA, la télétransmission des FSE ne suffit plus pour toucher une prime. Pour « gagner » 75 points soit 525 euros, il faut également se servir des téléservices de l’assurance-maladie. Ce qui implique de disposer d’un ordinateur mais pas forcément d’un logiciel de gestion de cabinet. Pour Intellio, la solution, c’est la plate-forme Moovcare (voir page 5).

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?