Vers la dématérialisation obligatoire des avis  Abonné

Publié le 29/10/2018
dematerialisation

dematerialisation
Crédit photo : S. Toubon

Les conclusions provisoires de la mission IJ lancée par Matignon listent dix mesures « envisageables rapidement ». Deux ont déjà été validées par le gouvernement et inscrites dans le PLFSS, a annoncé Agnès Buzyn. Il s'agit de la facilitation du recours au mi-temps thérapeutique et de la dématérialisation progressivement « obligatoire » des avis d'arrêts de travail par les médecins, à négocier dans le cadre de la convention. 

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte