Prise en charge des dyslipidémies

Une stratégie basée sur le risque cardiovasculaire global  Abonné

Par
Publié le 27/04/2017
dyslipidémie

dyslipidémie
Crédit photo : Phanie

« La prise en charge des facteurs de risque cardiovasculaire est un motif très fréquent de consultation en médecine générale, a rappelé la Dr Caroline Huas en introduction d’une session sur le cholestérol organisée par le Collège national des généralistes enseignants (CNGE). Et les médecins généralistes étaient demandeurs de recommandations actualisées, demande que le Conseil scientifique du CNGE avait formulée en 2014 ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte