L’eculizumab efficace chez 3 patientes

Un espoir dans la glomérulonéphrite membranoproliférative  Abonné

Publié le 22/03/2012
1332382883334524_IMG_80190_HR.jpg

1332382883334524_IMG_80190_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

DE NOTRE CORRESPONDANTE

LA GLOMÉRULONÉPHRITE membranoproliférative (GNMP) progresse dans la moitié des cas vers l’insuffisance rénale, et peut récidiver après la transplantation rénale. Corticoïdes et immunosuppresseurs sont inefficaces ; la stratégie actuelle par perfusions ou échanges plasmatiques n’a pas bien été évaluée.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte