Cancer du rein métastatique d’emblée

Traiter plutôt qu’opérer en première intention

Par
Karelle Goutorbe -
Publié le 02/07/2018
Etude CARMENA : courbe de survie

Etude CARMENA : courbe de survie
Crédit photo : phanie

L’essai multicentrique randomisé de phase III, CARMENA, a inclus entre 2009 et 2017, 450 patients atteints de cancer du rein métastatique d’emblée (représentant environ 20 % des 13 000 cancers du rein diagnostiqués chaque année en France). Ces patients, de pronostic intermédiaire ou mauvais, avaient un cancer du rein à cellules claires, une tumeur de grande taille (plus de 80 mm en moyenne) et un bon état général (PS 0-1). « Le but de l’étude était de savoir s’il y a encore une nécessité à retirer la tumeur primaire chez ces patients », explique le Pr Mejean.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?