Infection des plaies

Quels antibiotiques, quand et pour qui ?

Par
Publié le 13/02/2017

Un prélèvement bactériologique positif ne permet pas de faire la différence entre la colonisation par des bactéries commensales et l'infection, aussi ne doit-il être demandé et interprété qu’en fonction de la clinique, et les antibiotiques (ATB) réservés aux seules situations d’infection avérée ou fortement suspecte. « L’ATB n’a pas de pouvoir de détersion et n’améliore pas la cicatrisation des plaies non infectées », ironise Raphaël Masson, infectiologue au CHU de Montpellier.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)