Infection à Clostridium difficile

Quel test diagnostic ?  Abonné

Publié le 19/03/2015

Un dépistage systématique du C. difficile et de ses toxines a été pratiquée à l’admission lors de 461 hospitalisations pour poussée de MICI. Chez tous les patients, une recherche de glutamate déshydrogénase (GDH), de bactérie (par culture), et de toxine libre (par toxinogénicité du filtrat de selles, méthode de référence) a été réalisée. Une recherche de toxines par méthode ELISA a été effectuée en parallèle dans un sous-groupe de patients. Les facteurs prédictifs de la présence de C. difficile ont été également recherchés

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte