Pr Didier Samuel : « Pour chaque patient, on se pose la question de la greffe de foie »  Abonné

Par
Dr Irène Drogou -
Publié le 27/06/2019
samuel

samuel
Crédit photo : DR

LE QUOTIDIEN : Le centre hépatobiliaire de l'hôpital Paul Brousse est le plus gros centre de transplantation du foie en France, - avec 170 greffes cette année -, et l'un des trois principaux en Europe. Existe-t-il une pénurie de greffons hépatiques en France ?

Pr DIDIER SAMUEL : Il existe une pénurie car il y a plus d'inscrits que de transplantés. Pour la quantifier, tout dépend où est placé le curseur. Il y a une forme d'autorégulation, car on s'adapte en fonction de ce qu'on peut faire et de l'évolution de la médecine.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte