Infarctus du myocarde

Pas d’utilité de la thrombo-aspiration  Abonné

Publié le 09/04/2015
L’aspiration du thrombusavant l’angioplastie n’a pas d’effet bénéfique sur  le pronostic

L’aspiration du thrombusavant l’angioplastie n’a pas d’effet bénéfique sur le pronostic
Crédit photo : PHANIE

C’est une « évidence intuitive » : si l’infarctus du myocarde (IDM) est dû à l’occlusion d’une artère coronaire par un thrombus, extraire ce thrombus avec une sonde d’aspiration adaptée (thromboaspiration ou thrombectomie) doit permettre une meilleure efficacité de l’angioplastie coronaire, meilleure adaptation du stent au diamètre de l’artère et à la longueur de la lésion sous-jacente, une diminution du risque de nouvelle thrombose précoce de l’artère ou du stent et, in fine, une amélioration du pronostic.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte