Angioplastie primaire

Faut-il dilater toutes les artères sténosées ?  Abonné

Publié le 09/04/2015

L’étude DANAMI 3 a été conduite en ouvert, au Danemark. Elle évaluait si lors de l’angioplastie primaire pour infarctus du myocarde (IDM), en sus de l’angioplastie de la lésion coupable, une angioplastie des autres lésions présentes (après évaluation de leur fonctionnalité par Fractional Flow Reserve [FFR]) apportait un bénéfice clinique supérieur par rapport à l’angioplastie initiale de la seule lésion coupable.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte