Cancer de la prostate métastatique

L’arsenal thérapeutique s’enrichit

Publié le 09/01/2014
1389233794485915_IMG_119528_HR.jpg

1389233794485915_IMG_119528_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

La suppression androgénique est la pierre angulaire du traitement du cancer prostatique métastatique. Chez les patients résistants à la castration et dont la maladie a progressé pendant ou après une chimiothérapie par docétaxel, de nouvelles classes de médicaments viennent enrichir l’arsenal thérapeutique : un inhibiteur de la biosynthèse des androgènes, l’acétate d’abiratérone, un anti-androgène de nouvelle génération, l’enzalutamide et un taxane, le cabazitaxel.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?