Améliorer les soins précoces

La télésurveillance des insuffisants cardiaques pose ses jalons  Abonné

Publié le 08/11/2012

Deux affections cardiaques, la fibrillation atriale et l’insuffisance cardiaque, connaissent actuellement une croissance exponentielle.Tout l’enjeu aujourd’hui est de développer des méthodes permettant de mieux suivre les patients à domicile pour prévenir les hospitalisations, ce qui implique de travailler sur les deux volets que sont l’éducation thérapeutique et les soins précoces.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte