Éjaculation précoce

Des hommes trop sensibles

Par
Christine Fallet -
Publié le 07/01/2019

L’homme qui souffre d’éjaculation précoce (EP) ne consulte généralement pas à cause d’un sentiment de honte et de culpabilité, qui entraîne souvent de la dépression et des troubles du sommeil. Le seuil d’EP est communément fixé à une minute. Sous-diagnostiquée, l'EP toucherait de 4 à 30 % des hommes sexuellement actifs. 

Une physiopathologie complexe et mal connue

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?