Cotations « archaïques », trop de médecins-conseils, hospitalocentrisme : les remontrances de l'IGAS

Publié le 09/07/2018
igas

igas
Crédit photo : DR

La Nouvelle-Calédonie a besoin d’une « réforme globale et profonde » de son système de santé.

Ce constat est celui de l'Inspection générale des affaires sociales (IGAS), qui a rendu en juin un rapport très critique sur l'organisation, la gouvernance, le pilotage et la régulation du système de protection sociale et de santé de l'île.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?