CNG et Ordre soucieux des « médecins invisibles »  Abonné

Par
Anne Bayle-Iniguez -
Publié le 26/11/2018

Interrogé sur l'avenir des PADHUE au congrès de la Fédération des praticiens de santé, le Centre national de gestion (CNG, en charge de leur recrutement) a confessé les difficultés à identifier ces médecins qui officient souvent sous les radars des tutelles sanitaires. 

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte