Un scrutin gigogne  Abonné

Publié le 10/06/2013

Le système électoral ordinal ne brille pas par sa simplicité. Depuis l’adoption de la loi HPST, les membres du Conseil national de l’Ordre sont renouvelés par moitié tous les trois ans, et sont élus par les membres du Conseil départemental dont le siège est à pourvoir. Dans les 15 jours qui suivent, le nouveau Conseil national se réunit et élit en son sein un nouveau bureau.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte