Jacques Trévidic, président d'Action praticiens hôpital (APH)

« Une reprise en main des technocrates »

Par Anne Bayle-Iniguez
Publié le 16/04/2018
- Mis à jour le 15/07/2019
TREVIDIC

TREVIDIC
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

LE QUOTIDIEN : Marisol Touraine avait fait de la concertation, parfois jusqu'à la lie, la clé du dialogue avec l'hôpital. Quid de la méthode Buzyn ?

JACQUES TREVIDIC : Les débuts étaient convaincants. La nouvelle ministre a affirmé que l'hôpital n'est pas une entreprise. Elle a reconnu la réalité de la souffrance au travail et l'impact de la tarification à l'activité sur le management et le fonctionnement des établissements.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?