Trois questions à Michel Laforcade, directeur général de l’ARS d’Aquitaine  Abonné

Publié le 03/10/2013
Laforcade Michel

Laforcade Michel
Crédit photo : Sébastien Toubon.

LE QUOTIDIEN DU MÉDECIN : L’art culinaire vous semble-t-il avoir sa place à l’hôpital ?

MICHEL LAFORCADE : Cette initiative vise à apporter du plaisir à ceux qui en ont le plus besoin et cela passe par un renforcement de compétences proposé dans cette école de la cuisine de santé. Ceci me paraît particulièrement important, car les secteurs hospitaliers et médico-sociaux ont des efforts considérables à réaliser dans ce domaine.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte