Soins palliatifs : le dernier plan a échoué à développer l'offre à domicile et à réduire les inégalités d'accès, selon l'IGAS  Abonné

Par
Coline Garré -
Publié le 14/02/2020

Crédit photo : S. Toubon

L'impact concret du quatrième plan Soins palliatifs 2015-2018 pour les acteurs comme pour les bénéficiaires, est « modeste », considère l'Inspection générale des affaires sociales (IGAS), dans son évaluation publiée ce 13 février. 

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte