Dossier

4 000 à 5 000 médecins concernés

Praticiens diplômés hors UE : le destin suspendu des PADHUE Abonné

Publié le 26/11/2018
Praticiens diplômés hors UE : le destin suspendu des PADHUE

padhue
SEBASTIEN TOUBON

D'un ciel gris à rose, de la précarité à la stabilité. Les praticiens à diplôme étranger hors Union européenne (PADHUE) vont-ils enfin voir leur horizon s'éclaircir ? L'avenir de 4 000 à 5 000 de ces professionnels a en tout cas fait l'objet d'une concertation urgente, vendredi dernier, sous la houlette de la direction générale de l'offre de soins (DGOS, ministère). PADHUE, syndicats de praticiens hospitaliers, jeunes, directeurs, doyens, présidents de CME et Fédération hospitalière de France planchent, avec l'appui de l'Ordre et du Centre…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte