Insécurité routière et santé déficiente

L’Ordre sort un carton rose  Abonné

Publié le 10/12/2008
1276101946F_600x_20922_IMG_5573_1228969512421.jpg

1276101946F_600x_20922_IMG_5573_1228969512421.jpg
Crédit photo : S TOUBON

LE QUOTIDIEN DU MÉDECIN - Quelles sont les intentions de l’Ordre en matière de sécurité routière ?

Dr ANDRÉ DESEUR - Rester participant au débat et le devenir un petit peu plus. Tout médecin a connaissance de patients dangereux pour la conduite automobile. En revanche, il ne dispose d’aucun pouvoir de contrainte, sur la personne âgée qui vient de faire un AVC, sur l’épileptique ou le diabétique mal équilibré, ou encore sur le jeune sous traitement de substitution.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte