TRANSFUSION

L’INTS est temporairement sauvé  Abonné

Publié le 24/04/2012

L’Institut national de la transfusion sanguine (INTS) poursuivra ses missions au moins jusqu’en décembre. Créée en 1994 par un arrêté ministériel en tant que Groupement d’intérêts publics (GIP), l’INTS a pour mission d’assurer la veille sur la transfusion parallèlement au travail de collecte effectué par l’Établissement français du sang. Mais dans un contexte de restriction budgétaire, l’Inspection générale des affaires sociales avait évoqué la possibilité d’une fusion entre les deux structures.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte